ÉDUCATION

Partager cette publication

LES PROJETS PHARES

1) Les Supers Cracks Chrétiens

Jeu de génie biblique et de culture générale renforcé par des questions de civisme, de morale et de code de la route.

Le but visé par ce jeu qui regroupe les jeunes chrétiens de tous bords est d’occuper les jeunes par des loisirs sains et de lutter contre les querelles religieuses et doctrinales. C’est aussi et surtout de créer d’ici horion 2030 une nouvelle génération référence de jeunes citoyens compétents, imbu des valeurs spirituelles, morales, civiques  et managériales, prête à rebâtir les fondements d’une humanité en décadence.

  • 1ère édition : 2017 vainqueurs : Grâce Divine
  • 2ème édition : 2018 vainqueurs : les Génies du Seigneur
  • 3ème édition : 2019 vainqueurs : les Génies du Seigneur

2) Zéro tabac en milieu scolaire et universitaire

L’ONG FAITH a pris une part active dans la lutte contre la consommation du tabac et de toute sorte de produits prohibés dans nos lieux de savoir.

Les actions de sensibilisation sont menées surtout à l’approche du 11 mai ; jour de tous les dangers puisque c’est le jour où dans nos lycées collèges et universités, fumer devient la norme et ne pas fumer est vu comme pathologique. Outre les conséquences sanitaires si nous laissons le mal évoluer ; l’avenir de la jeunesse risque d’être hypothéqué car consumé par la fumée du tabac.

  • Formation et réinsertion socio-professionnelle des jeunes déscolarisés ou en perte de repère académique

Le Centre de Formation Professionnel Espoir de Bohicon (Zou Benin) est l’organe opérationnel du présent projet qui depuis plusieurs années donne une seconde chance de formation professionnelle et d’emploi à des milliers de jeunes jadis déscolarisés ou enclins aux échecs scolaires à répétition.

Les actions sporadiques

  • Perte des valeurs civiques et morales ; promouvoir l’éthique sur les réseaux sociaux (février 2018).

L’intolérance, la discourtoisie ; la violence, l’incite à la haine, à la rébellion, l’exhibitionnisme, déviance sexuelle ; les attentats à la pudeur de tout genre tels est malheureusement le quotidien sur les réseaux sociaux.

A travers une émission diffusée sur le web,   le président de l’ONG FAITH a déploré l’utilisation perverse des réseaux sociaux et a invité tous les internautes à faire preuve de bonté, de justesse, de vertu, de tolérance, de décence et d’honorabilité, rétablissant ainsi whatsapp, facebook, instagram ; snapchat ; périscope ; imo etc… dans la vision première voulue par les concepteurs : une humanité belle, connectée et apaisée.

  • Non à la composition, à la production et à la diffusion des chansons immorales, sauvons nos enfants (novembre 2018)

L’ONG FAITH à travers son président a dénoncé avec véhémence la composition, la production et la diffusion sous nos cieux des chansons immorales qui prônent la violence, le vol, le viol, la perversité, la toxicomanie, l’immoralité sexuelle etc…

La situation aggravante dira-t-il est la compromission et le laxisme de nos autorités à divers niveaux qui non seulement se muent dans un silence coupable et assassin ; mais aussi utilisent ces hors la loi qui parfois conscients de leur forfait chantent à visages masqués pour des fins propagandistes ; commettant même parfois l’ignominie de les inviter à des manifestations officielles.

Il conclura en invitant les uns et les autres à une prise collective de conscience afin de sauver nos enfants qui insouciants mémorisent et reprennent mot pour mot ces salissures diffusées à grande échelle.

  • Sensibilisation sur la grossesse en milieu scolaire (juin 2018)

Le nombre de cas de grossesses en milieu scolaires n’a fait que croître ces dernières années atteignant parfois des proportions inquiétantes. Pour endiguer le mal, le ministère de tutelle a pris certaines mesures dissuasives qu’a apprécié le président de l’ONG FAITH lors d’une émission télévisée.

La vraie solution dira-t-il devrait passer par une éducation spirituelle, sexuelle et morale de la jeune fille et de l’enseignant en amont. Les parents  devront aussi œuvrer à jouer convenablement leur rôle en étant davantage proches de leurs enfants.

  • Messages d’appel à la culture de la paix, de la non-violence et au dialogue suite aux scènes de mécontentement qu’ont engendrés les élections législatives non inclusives d’avril 2019 dans certaines régions du pays avec par endroits des actes de vandalisme, d’affrontement entre force de l’ordre et populations entrainant des dégâts matériels et humains. Cultivons la tolérance dans la diversité d’opinion afin que les acquis de notre chère démocratie soient préservés.